Qualité de l’air

Contenu de la page : Qualité de l’air

Chaque citoyen a le droit d’être informé sur la qualité de l’air qu’il respire.

Ainsi, pour les agglomérations de plus de 100 000 habitants, les associations diffusent un indicateur global de la qualité de l’air : l’indice ATMO. Pour les villes de moins de 100 000 habitants, on parle de l’Indice de la Qualité de l’Air simplifié (IQAs). Ce sont des indicateurs journaliers de la qualité de l’air. Ils sont calculés à partir des résultats des stations “urbaines” et “périurbaines” représentatives des zones dites “de pollution homogène”. Ils concernent essentiellement les agglomérations. 4 polluants sont pris en compte : les particules fines, le dioxyde de soufre, le dioxyde d’azote, l’ozone. Les concentrations de chacun de ces polluants sont classées sur une échelle de 1 très bon à 10 très mauvais. Le plus élevé de ces 4 sous-indices donne l’indice ATMO de la journée. Des données cartographiques en temps réel peuvent compléter la diffusion de cet indice.

La surveillance s’effectue par différents moyens incluant la surveillance par les dispositifs fixes, les campagnes de mesures, les cadastres d’émissions et la modélisation de la pollution de l’air sur un territoire donné. La mise en œuvre de ces différents moyens permet de fournir des représentations cartographiques de la pollution.

Prev’Air : pour connaître en ligne la qualité de l’air près de chez vous

A noter

La Fédération ATMO représente l’ensemble des 26 associations, agréées pour la surveillance de la qualité de l’air (AASQA) Ces missions de base : (en référence à la loi sur l’Air et l’Utilisation Rationnelle de l’Energie du 30 décembre 1996)

  • Mise en oeuvre de la surveillance et de l’information sur la qualité de l’air
  • Diffusion des résultats et des prévisions
  • Transmission immédiate aux préfets des informations relatives aux dépassements ou prévisions de dépassements des seuils d’alerte et de recommandations.

Adresses utiles

Adresses utiles

ATMO Champagne-Ardenne

Télécharger la Vcard